Accueil ENVIRONNEMENTAL La Pêche des oursins en Martinique

La Pêche des oursins en Martinique

0
0
378
oursins

Connu sous le nom de « Caviar des Antilles », cet or blanc animal en forme de boule recouverte de piquants plus ou moins longs et souvent sombres surplombe nos fonds marins.

Chaque année,  la Préfecture communique les dates d’ouverture de pêche par le biais du CRPMEM Martinique (Comité Régional des Pêches Maritimes et des Elevages Marins) après une étude d’abondance réalisée par ce dernier.  Selon la quantité de la ressource, la période de pêche peut s’étendre jusqu’à une semaine.

En effet cette pêche est très réglementée afin de permettre à la ressource de se régénérer entre les saisons de capture autorisée. Ce qui n’empêche pas les braconniers de sévir.  Les contrôles par les services de l’Etat se poursuivent tout au long de l’année et particulièrement durant les périodes d’ouverture de pêche, notamment dans les zones interdites. La pêche aux oursins blancs est strictement réservée aux pêcheurs professionnels et munis d’une autorisation délivrée par la Direction des affaires Maritimes. La pêche n’est pas autorisée dans les cantonnements de pêche de Pothuau,  de Case Pilote,  de la Baie du Trésor et de l’îlet à Ramier, ainsi que dans les zones interdites à la pêche en raison de leur contamination à la chlordécone (la réserve naturelle régionale du Prêcheur, le littoral atlantique nord entre Macouba et Trinité, les fonds de baie de Trinité, du Robert et du François, la zone de plongée des îlets du François, la réserve naturelle nationale des îlets de Sainte-Anne, les cantonnements de pêche de Case-Pilote et des Trois-Îlets, le fond de baie de Fort-de-France et les zones d’activités sous-marines du Carbet.)

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par raymonder
Charger d'autres écrits dans ENVIRONNEMENTAL

Laisser un commentaire

Consulter aussi

RESPIRE T-ON BIEN EN MARTINIQUE ?

Tout d’abord nous entamons notre sujet par l’engorgement de nos axes routiers par rapport …